Notre Installation dans le Tarn

Notre installation dans le Tarn…C’est un projet familial qui vient de loin… qui s’est affiné au fil du temps… cette notion qui m’est chère.

Les débuts

Native de la Côte d’Azur (06), je suis du Sud Est comme la célèbre Mado la Niçoise et son Bar des Oiseaux dans le Vieux-Nice.
Que de bons souvenirs dans ce lieu atypique. Des soirées musicales interminables entourée des Copains d’Abord,  musiciens et chanteurs qui rendaient hommage en toute simplicité à Tonton Georges (Brassens) et autres artistes incontournables de la variété française

J’ai donc vécu 20 ans à Nice puis à la campagne dans le Moyen pays de Grasse, la cité des Parfums.

Puis j’ai créé en 1999 dans un petit village tout près de Grasse une crêperie bio végétarienne “Le Blé en Herbe”. À ma grande joie, elle a été référencée dans le guide des restaurants bio/végétariens de France comme la 1ère crêperie bio végétarienne en France.

La création de ma crêperie

Initialement, j’ai été formée par Bernadette, crêpière bretonne du Finistère sud et sa célèbre crêperie à Saint Nic “Au Soleil Breton“. Par la suite, j’ai suivi une formation dans un centre spécialisé à Brest. J’ai pu peaufiner les garnitures de mes crêpes et “baigner” dans le savoir faire breton  et devenir ainsi par la suite artisan crêpier.
Forte de cette immersion, j’ai ajouté dans mes garnitures ma touche personnelle, la cuisine du sud,  celle de ma Mémée Valentine, qui a bercé mon enfance.

L’alliance du Nord et du Sud s’est ainsi faite autour de la crêpe mondialement connue. Rares sont les personnes qui ne les apprécient pas.
Toutefois, il me tenait aussi beaucoup à cœur de donner un sens à ma crêperie, celui de régaler mes clients tout en respectant le bien être animal et Dame Nature.

Durant 3 ans, j’ai créé des contacts enrichissants, des échanges comme je les aime, en petit comité, où l’on prend le Temps de s’écouter, de discuter autour d’une bolée de cidre, d’une crêpe dans la pure tradition bretonne.

Je remercie encore toutes ces personnes qui ont franchi le seuil de la  porte de ma crêperie, certains sont devenus depuis des amis.

C’est avec grand plaisir et avec passion que j’ai pu leur faire découvrir ou re-découvrir mes galettes et crêpes gourmandes mais aussi des plats simples végétariens (salades composées, pâtes, omelettes, desserts…). Le tout en accord  avec mon éthique et ma philosophie de VIe, celle qui m’anime depuis que je suis toute petite. 

Et puis, j’ai souhaité aller à la rencontre d’autres personnes. Pour satisfaire mon besoin grandissant de contacts, j’ai donc vendu ma crêperie et ai choisi de devenir crêpière ambulante.

Crêpière ambulante

Ma nouvelle crêperie était née : “Le Blé Enchanté

J’ai pris ainsi la clef des champs durant 17 ans pour sillonner les routes de la région PACA et participer à de nombreuse fêtes et foires bio, fêtes de villages à thèmes, salons bio à dimension humaine.

Je me déplaçais aussi chez des particuliers ou comités d’entreprise. Cela pouvait être autant pour des anniversaires, départs à la retraite, crémaillères, aussi dans des écoles lors d’ateliers pédagogiques pratiques avec des recettes simples de crêpes pour les enfants. Ils avaient alors plaisir à confectionner leurs crêpes et les déguster. Un moyen ludique de les sensibiliser au vrai goût des aliments et de leurs origines.

Cette expérience de “nomade” m’a permise de rencontrer et d’échanger en direct avec les producteurs. Ceux dont j’ai toujours plaisir à transformer leur production, en circuit court, les gens de la Terre, ceux qui nous nourrissent, les vrais paysans au riche savoir souvent ancestral. Sans oublier les apiculteurs, les éleveurs à taille humaine qui respectent le bien-être animal. Merci à eux !

L'aventure
Notre installation dans le Tarn

Voilà j’y arrive… l’envie d’une installation dans le Tarn avec ma famille. C’est cela, travailler en partenariat avec les gens de la Terre, prendre le Temps de les rencontrer et de Vivre au rythme de Dame Nature. Visiter et de “fousiquer” (explorer) ces magnifiques villages occitans au charme fou où le maître mot de leurs habitants est “Avec plaisir“.

Après de nombreux séjours avec ma famille de plus en plus fréquents en Terre Occitane durant une dizaine d’année dans des chambres d’hôtes ou des gites ruraux, l’envie de nous y installer allait crescendo. Cela devenait une évidence. Le manque de petits producteurs sur la Côte d’Azur, le bétonnage grandissant, la pollution qui va de pair.

Et puis en été 2019, nous avons découvert par hasard cette magnifique maison du XVIIe siècle. Juste à quelques kilomètres du fameux Triangle d’Or, célèbre pour sa route des vins gaillacois, à l’entrée du village de PUYBEGON au riche passé. C’est à ce moment là que nous nous installons dans le Tarn.

C’était décidé, nous allions devenir les fiers gardiens de cette vieille Dame et l’embellir pour accueillir nos futurs hôtes au cœur de la campagne tarnaise, une petite Toscane à la française, dont on ne se lasse pas tellement les paysages sont magnifiques au fil des saisons et puis cette douceur de Vivre que j’aurai plaisir à vous faire partager lors de votre séjour dans les chambres d’hôtes La Dame Fines.